Accueil > Guide de choix > Réaliser des économies

Fenêtre et économie d'énergie

"Je souhaite réaliser des économies d'énergie"

Diminuer sa facture de chauffage et améliorer le confort de son habitation sont les 2 objectifs principaux recherchés lorsque l’on change ses portes et fenêtres.
Le coefficient Uw mesure la déperdition énergétique de l’ensemble châssis + vitrage. Plus ce Uw est faible, plus votre menuiserie est performante thermiquement pour réduire votre facture d'énergie.

ZOOM SUR
LA PERFORMANCE THERMIQUE

La recherche d’économie de chauffage et de confort supplémentaire dans l’habitation est souvent la première raison pour laquelle on souhaite changer ses fenêtres. Mais la performance thermique n’est pas tout. En effet, lors de votre choix il faudra prendre en compte, en plus du Uw qui définit la performance thermique de la fenêtre, vos besoins éventuels en climatisation ou en éclairage.

COMMENT LA MESURE-T-ON ?
L’isolation thermique est caractérisée par le Uw qui représente la déperdition de chaleur vers l’extérieur. Plus cette valeur est importante et plus la perte de chaleur sera importante.
Lorsqu’il y a présence d’une protection mobile, comme un volet roulant, on parlera de Uws.

comment_mesure_performance_thermique_fenetre

COMMENT L’INTERPRÉTER ?
Les valeurs que vous retrouverez dans ce catalogue sont toutes calculées sur la base d’une dimension normalisée (dite Acotherm) et d’un type de pose normalisé afin de pouvoir comparer objectivement les valeurs suivant les gammes. Mais le Uw se calcule pour chaque fenêtre, suivant ses dimensions, son vitrage, sa composition. Suivant vos choix, des différences importantes peuvent apparaître : par exemple ci-dessous l’effet de la composition de la fenêtre sur le Uw. On voit bien qu’il faut privilégier les surfaces vitrées les plus importantes.

COMMENT L’AMÉLIORER ?
• Double vitrage :
Vitrage 2 faces avec lame d’air, équipé d’une couche FE (Faible Emissivité) qui assure l’isolation thermique de la paroi vitrée. Certaines couches FE permettent d’obtenir une isolation thermique renforcée ou de limiter les apports solaires plus efficacement. Le remplissage du vitrage se fait au gaz argon ce qui accroît son isolation thermique. Le choix de l’intercalaire reliant les 2 faces du vitrage est lui aussi important. Un intercalaire composite (Warm-Edge), alternative à l’intercalaire aluminium classique, réduit le pont thermique de liaison cadre/vitrage et permet, au final, d’améliorer la performance thermique de la menuiserie.
> En savoir plus sur les vitrages

fenetre_performance

• Triple Vitrage :
Plus performant en termes d’isolation thermique que le double vitrage, l’ajout d’une 3ème face et donc d’une seconde lame d’air entraîne cependant une diminution des apports solaires. Il se place surtout sur les façades peu exposées au soleil. Cependant,
des couches faibles émissivités spécifiques ou encore l’utilisation de verres extra clairs permettent d’augmenter ces apports solaires.
> En savoir plus sur le triple vitrage


• Volets roulants :

Le coefficient Uws tient compte de l’effet isolant apporté par les lames du volet roulant. Pour connaître les capacités isolantes du coffre de volet roulant, il faut s’intéresser au Uc qui est indépendant du Uws. Millet propose en option différents niveaux d’isolation des coffres jusqu’à Uc=0,71 W/(m². K).
> En savoir plus sur les volets roulants

schema_vitrages_performance_thermique_fenetre

SUIVEZ-NOUS

FABRIQUÉ EN FRANCE